mardi 6 mai 2014

Les spectacles accueillis à la 8ème édition d'Emergences, festival de théâtre à Niamey-Du 24 au 27 avril 2014



Présentation des spectacles qui se sont produits à la huitième édition du festival Emergences.

Sossoumansédé,
Atelier Théâtre Avemian-Bénin
 Texte: Noël FASSINOU
Mise en scène : Hermas GBAGUIDI
Synopsis:
Le panafricanisme apparait et transparait de nos jours comme une utopie qui emporte tous ceux qui tentent de s’en approprier pour construire une nouvelle Afrique. Les leaders de cette idéologie passent de vie à trépas, broyés par un machiavélisme qui jusqu’ici reste inédit. Le peuple africain enterre ses héros dans l’ignorance de leur sacrifice. La mentalité assujettie de l’opprimé devient l’arme la plus puissante dans les mains de l’oppresseur. C’est ce que dénonce Sossoumassédé ou le cadavre ambulant.

M’appel Mohamed Ali
Compagnie Falinga, Belgique-Burkina Faso
Texte: Dieudonné NIANGOUNA
Mise en scène: Jean Hamado TIEMTORE
Synopsis: M’appel Mohamed Ali met en scène le boxeur du siècle ; brillant, investi, provocateur… On y raconte ses combats les plus importants, son titre de champion du monde qu’il perdit en refusant de faire son service militaire car «jamais un Viêt cong ne m’a traité de nègre », ce même titre qu’il récupéra 7 ans plus tard lors du match du siècle –organisé par Mobutu au Zaïre en 1974. Aujourd’hui "à mi-vie", Minoungou et Niangouna en appellent à Ali pour réfléchir à une Afrique moderne, pour laquelle relever des défis est encore une activité quotidienne. Avec Ali, ils s'interrogent sur la valeur de l’existence. Constitué d'allers-retours entre la vie et les combats du boxeur, et les réflexions d'Etienne Minoungou et de Dieudonné à propos de cette figure, M’appel Mohamed Ali est une création qui donne à réfléchir sur la résistance, la foi en soi, la complémentarité des êtres, la collectivité, la combativité et le franchissement des limites.

La légende de Santiago
Compagnie Tropic Expression, Côte d’Ivoire
Texte : adaptation de l’alchimiste par Aka Simon
Mise en scène : Vagba Obou DE SALES
Synopsis: C’est l’histoire d’un jeune séminariste.
« Alors que ses parents auraient voulu faire de lui un prêtre, motif de fierté pour une modeste famille paysanne qui travaillait tout juste pour la nourriture et l’eau, Santiago quitte, contre le gré des siens, le séminaire pour devenir berger. Son but : voyager et découvrir le monde. Une nuit…

République à vendre
Compagnie Kaar Goss, Tchad
Texte : D’après le roman éponyme d’Issac Tebembé
Mise en scène: Christophe Ngaroyal
Synopsis: On va vendre la République mais que va-t-on vendre ? La population ? Le territoire ? La Nation ? Peut être faut il vendre les trois ? Le spectacle se joue dans une prison comme il y en a partout dans le monde. Les trois prisonniers évoquent les raisons de leur détention et leur condition de vie dans cette cage. Aussi, pour rompre l’ennui, ils improvisent un jeu qui consiste à vendre les institutions de la république. C’est ainsi que se fait la vente de la république imaginaire, non sans difficulté car nos trois prisonniers auront du mal à se mettre d’accord.

La maison de Bernarda Alba
Compagnie Kadja kossi, Tchad
Texte: Frédérico Garcia Lorca
Mise en scène: Djamal Ahmat Mahamat
Synopsis: Cette pièce de théâtre, dont les personnages sont uniquement des femmes relate l’histoire d’une veuve orgueilleuse, cupide tyrannique qui après la mort de son mari a décidé de porter le deuil pendant huit ans et contraint ses cinq filles et sa mère à ne pas sortir. Les filles enfermées à la maison sont dominées par elle. Cloitrées dans leur maison, les jeunes filles laissent entrevoir la place du désir dans un monde clos, momifié de ses traditions. La benjamine, ADELA se trouve très amoureuse du prétendant e sa sœur Ainée. Elle finie par s’insurger contre la soumission que lui impose sa famille.

Guerre
Le Conservatoire National Balla Fasséké, Mali
Texte : Lars Norén
Mise en scène: Eva Doumbia
Synopsis : Une famille dans une région du monde indéterminée : une guerre vient de s’achever. Une de ces guerres entre citoyens d’un même pays, qui se terminent par l’intervention de puissances étrangères. Il y a la mère et ses deux filles. Le père est parti il y a deux ans et n’est jamais revenu. La vie s’est reconstruite sans lui. Les deux filles jouent, la mère est devenue la maîtresse du frère du mari disparu. On apprend que la fille aînée se prostitue, que toutes ont été violées par leurs voisins. Un jour le père revient.

Le Bon fruit
Compagnie Sonantcha, Tillabéri-Niger
Texte : Laki Ousseïni
Mise en scène: Laki ousseïni
Synopsis: L’histoire parle de la vie des Sorkos d’autrefois qui, pour reconnaitre l’enfant légitime de l’illégitime doivent après chaque naissance déposer le nouveau né sur le fleuve au milieu de la nuit…
Mais une femme perfide venue des contrées voisines pour se marier là, fait tout pour empêcher que cette pratique ne soit appliquée à son enfant dont elle n’est pas sûre de la légitimé. Mais en ces temps lointains, face à la tradition, l’on ne transige pas. Ainsi l’enfant sera sur le fleuve.

Zambo (comédie musicale)
Compagnie Théâtrale Zindirma, Zinder-Niger
Texte & mise en scène: Moustapha Belle Marka
Synopsis: La parole est belle quand elle est bien dite. Sur la langue des Yan gambara, la parole qu'ils savent si bien habiller aux couleurs de l'arc-en-ciel est simplement lumineuse.
Grâce à des tournures de mot à vous faire tourner la tête, mêlant humour et dérision, usant de "paroles au figuré", voici que ces "Yan gambara", ces bouffons démêlent, sans la faire couper, la corde solidement emmêlée du mariage qui est tout sauf convenable de notre histoire.

Château d’Espagne
Compagnie Saguera Théâtre, Niamey-Niger
Texte: Bizo Aboubacar
Mise en scène: Ali Garba
Synopsis: Deux clandestins Salif et Karim dont l’un est illettré et l’autre ingénieur des sciences en chaumage à la recherche de l’Eldorado en Espagne se trouvent coincer au grillage ; rien à faire, la sirène  qui représente l’Europe dans la pièce joue sur eux et les fait délirer, plus tard les deux compagnons se reconnaissent, ils sont du même village mais chacun  son objectif. Tout  se passe entre la mer et le grillage, sur la plage à un moment où loin des regards indiscrets les hommes se font rares, une heure où les esprits foisonnent.

Dans ce pays là
Compagnie Arène Théâtre, Niamey-Niger
Texte: Louis Vinça
Mise en scène: Oumarou Aboubacari Bétodji (Béto)
Synopsis: Premier volet d’une Trilogie sahélienne, cette tragédie, « à répéter ici ou ailleurs » comme l’indique le sous-titre, traite de la question, ô combien d’actualité, de la gestion du pouvoir en Afrique et du refus de nombreux Chefs d’État africains – ou d’ailleurs, car le pouvoir est une drogue universelle – de quitter leurs fonctions aux termes de leur mandat. Sujet sérieux – et parfois dramatique – s’il en est, traité avec sensibilité et lucidité, sans tomber dans les jugements faciles.

lundi 31 mars 2014

Emergences et Le projet de l'édition de 2014



 


 

 Emergences – festival de théâtre à Niamey

En attendant le programme détaillé du festival

Présentation générale du festival
Initié en avril 2007 par la Compagnie Arène Théâtre, Emergences – festival de théâtre à Niamey est une manifestation artistique et culturelle annuelle qui a pour vocation de constituer :
1. Une plate-forme de diffusion et de promotion de la création théâtrale africaine
2. Une offre de loisirs culturels de qualité pour les publics de Niamey
3. Un espace de réflexions et d'actions pour la structuration d'un environnement professionnel de production culturelle au Niger
4. Une contribution au développement social et culturel des communes
C’est une initiative d'artistes confrontés à l'urgence de se prendre en mains et convaincus de la pertinence de l'action théâtrale comme un puissant moyen de créer du lien social.
La naissance d'Émergences festival de théâtre à Niamey participe à la réflexion et aux actions qui sont en cours au sein de la communauté du théâtre professionnel africain pour structurer, en Afrique, des réseaux de diffusion de spectacles de théâtre créés sur place. L'enjeu, c'est d'exister en tant que créateurs au sein de nos sociétés : offrir nos oeuvres à la sanction du public de chez nous, inventer les conditions saines et durables d'une production culturelle qui parlent à nos sociétés et qui y apportent des forces de vie et de progrès. C'est un énorme défi. Qui n'est pas que d'ordre artistique. Il est politique. Il interpelle d'abord et surtout les artistes eux mêmes. Il leur enseigne la solidarité au-delà des frontières, et les incite à mutualiser leurs énergies pour constituer de véritables forces de propositions dans la cité. C'est un défi qui interpelle aussi et très fortement les institutions publiques, nationales et internationales. Il est encourageant de constater qu'elles reconnaissent les liens essentiels entre la culture, le développement et la démocratie ; et qu'elles envisagent l'action indépendante des créateurs comme la condition d'une production culturelle vivante et vivifiante.

Les objectifs généraux du festival Emergences
En initiant le festival Émergences, la compagnie Arène Théâtre se propose de contribuer à la promotion de la création théâtrale africaine, à l'émergence d'un environnement professionnel de production théâtrale au Niger et au développement social et culturel. Ces objectifs sont poursuivis à travers la mise en oeuvre des actions suivantes : La diffusion de la création professionnelle dans les espaces culturels de proximité ; La formation continue des praticiens aux métiers du spectacle; La mobilisation des professionnels autour de débats et d’actions d’intérêt commun; L'animation d'échanges avec les professionnels de la scène africaine et francophone; La promotion du développement d'un partenariat diversifié autour de projets d'intérêt culturel; L'implication des pouvoirs publics et des collectivités locales.

Le programme générique
Émergences organise des représentations théâtrales, des rencontres et débats autour de questions intéressant les métiers de la scène, des ateliers et stages de formation continue réservés aux professionnels du spectacle, des ateliers d'initiation artistique en milieu scolaire et associatif, ainsi que des animations diverses. A chaque édition le festival accueille l’intégralité des créations théâtrales nigériennes qui ont moins d’un an. Ce programme générique est actualisé et précisé pour chaque édition.
 
Le projet de la huitième édition
Construire les bases de la pérennité

 Les objectifs
Émergences – festival de théâtre à Niamey, entend assumer un rôle mobilisateur au sein de la communauté des gens du théâtre au Niger, et constituer un rendez-vous convivial au service de la création théâtrale.
La huitième édition d'Émergences, festival de théâtre à Niamey, du 24 au 27 avril 2014, visera essentiellement à renforcer les conditions pour mettre en place un solide réseau de partenaires artistiques et institutionnels autour des activités et des objectifs fondamentaux du festival.
Emergences, est un moment de formation en continu. Cette huitième édition ne fait pas exception. Un ensemble de stage et d’ateliers a été élaboré pour apporter des outils complémentaires aux praticiens et intervenants dans le domaine artistique et culturel.
Auprès des institutions publiques, nationales et locales, le festival s'efforcera d'obtenir une implication plus affirmée et plus durable. Ce soutien constitue en soi une ressource. Il ouvre l'accès à d'autres sources de financement.
Les activités
Le théâtre est une force de vie indéniable

Spectacles
Une douzaine de compagnies professionnelles du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'ivoire, du Tchad et du Niger seront proposés aux différents publics de Niamey. Les représentations auront lieu au Centre culturel franco-nigérien Jean Rouch, au Centre des jeunes de Karadjé, au Centre des jeunes de Talladjé, à l’Espace Frantz Fanon, à la place AB de la cité universitaire de Niamey, au Prytanée Militaire, au CLAB et à la prison civile de Niamey.
 
Stages et formations
Le stage de scénographie, du 17 au 27 avril 2014 à Niamey
Au Niger la scénographie des espaces choisis pour les festivals (Village du festival, les rues qui mènent au village du festival) manquent souvent d’une vraie conception scénographique. Or ce sont des aspects qui contribuent beaucoup à la création identitaire d’un évènement. C’est un moyen aussi d’implanter fortement l’évènement dans la vie des populations locales en les impliquant dans la réalisation du chantier.
Le chantier sera dirigée par Alioum Moussa scénographe et peintre camerounais. Cette formation est ouverte à 10 participants des deux sexes.

La formation de direction artistique et organisation d’évènement culturel, du 21 au 27 avril
La formation en direction artistique et organisation d’évènements culturels vise à doter les directeurs d’évènements nigériens d’outils assez enrichis pour renforcer leurs capacités en matière d’organisation d’évènements culturels. L’ensemble de la formation sera axée sur l’AVANT-LE PENDANT et L’APRES festival. La formation sera théorique et pratique car elle aboutira sur le festival Emergences. Elle sera donnée à l’intention de 6directeurs d’évènements culturels dont 3t viendront des autres régions du Niger. Ce n’est pas la volonté d’élargir la formation à un plus grand nombre qui manque. Non. Mais pour une durée de six jours il est important que le nombre soit restreint pour un meilleur rendement.
Un festival est une réunion de personnes qui appartiennent à une aire culturelle déterminée ou qui pratiquent la même discipline. Tout festival manifeste l'existence d'une communauté et la donne à voir. Peu importe la nature et la dimension de celle-ci.
La formation sera dirigée par Boniface Kakanbéga directeur artistique du Festival Rendez-vous chez nous et Moustapha Sawadogo.

Le concours de lecture à haute voix et de poésie.
Pour contribuer à l’épanouissement de la jeunesse scolaire nigérienne, Emergences, festival de théâtre à Niamey, organisera un concours de poésie et de lecture à haute voix à l’intention des collégiens du Vème arrondissement de Niamey. Cette activité a pour but d’habituer les élèves aux lectures devant un public, découvrir des auteurs francophones, aussi aiguiser leurs créativités en écriture. Les amener à suivre des spectacles théâtraux. Préparer le public de demain. Ce concours est doté du prix du maire de la commune V.

L’organisateur
La compagnie Arène Théâtre est un groupement d'intérêt économique à but non lucratif qui intervient dans les domaines de la création théâtrale et de la production audiovisuelle. Née à Niamey en mai 2001, sous la forme d’une association culturelle, elle s’est transformée en un groupement de travailleurs du spectacle et de l’audiovisuel à partir de décembre 2005. En juillet 2009, elle a élargi sa base sociale avec la constitution d’un comité de soutien. Cette évolution manifeste la volonté de ses membres de s’organiser au sein d’une structure plus apte à soutenir le développement de leurs activités professionnelles dans l’environnement de la production culturelle au Niger. L'ambition de la compagnie est de déployer une activité diversifiée et dynamique pour fournir à ses membres du travail régulier, des revenus équitables, de la protection sociale, de la formation et de la promotion professionnelle. L’action d’Arène Théâtre repose sur la conviction de la dignité de l’art comme force de vie. Elle postule la pertinence de la création artistique et de l’action culturelle comme facteur d’épanouissement des individus et de progrès social.

Contacts :
Compagnie Arène Théâtre

Groupement à but non lucratif de travailleurs du spectacle et de l'audiovisuel
RCCM-NI-NIM-2006-C-30 * NIF : 15586/R * Cpte: BIA 25110045466-55 *
Siège: 296 KR7 Karadjé Commune V BP: 451 Niamey-Niger
Mail: ciearenetheatre@gmail.com
Blog: http://ciearenetheatre.blogspot.com
Directeur artistique: Oumarou A. Bétodji T. +227 96 95 04 04 Mél. betodji_omraam23@yahoo.fr
Secrétaire général : Eric Affocou, T. +227 96 28 24 24 Mél. affouks@yahoo.fr
Administration & finances : Nana Kadidjatou Abdou, T. 99 870 300 Mél. aboubacarinatou@yahoo.fr











lundi 24 février 2014

Ci Arène Théâtre présente Dans ce pays là de Louis Vinça



Arène Théâtre et ses proches collaborateurs vous convient à la première de Dans ce pays là de Louis Vinça. Une tragédie à répéter ici ou ailleurs.

Emergences, festival de théâtre à Niamey-Du 24 au 27 avril 2014-8 ème édition


Emergences, festival de théâtre à Niamey

VIIIème édition



Du 24 au 27 avril 2014 
Le théâtre est un moyen indubitable de rapprochement des communautés

Introduction

Arène Théâtre à travers Émergences festival de théâtre à Niamey, réaffirme en actes son projet artistique et social. Ce projet a pour objectifs de contribuer à la promotion de la création théâtrale africaine, à l'émergence d'un environnement professionnel de production théâtrale au Niger et au développement social et culturel des communes de Niamey.
Le festival Emergences est un moment de formation, d’échanges constructifs et de représentations théâtrales. C'est dire combien le festival entend désormais devenir chantier plutôt qu'une vitrine. Un chantier où se construit l'excellence. Notre conviction est que le festival n'est qu'un moment privilégié pour promouvoir la démarche et les réalisations des artistes et des compagnies participantes. Un aboutissement. La qualité est un résultat. Le résultat d'un processus qui, dans le quotidien des compagnies de théâtre de chez nous, n'est pas toujours en cours.
Au fil des éditions, Émergences festival de théâtre à Niamey est devenu un événement majeur du théâtre moderne au Niger. Ce résultat est dû à l'adhésion de la communauté des praticiens et des médias locaux, à la caution des autorités nigériennes et au soutien constant du réseau culturel français au Niger. Ce résultat suscite un intérêt de plus en plus marqué des compagnies professionnelles d'Afrique et de plusieurs institutions internationales. Il révèle des besoins et des attentes que le festival ne saurait combler tout seul. Émergences est encore jeune et fragile. Il se doit de construire un solide réseau de partenaires artistiques et institutionnels autour de son projet et de ses actions. Nous cesserons jamais d’inviter les institutions partenaires et les personnes qui s’y trouvent, qui ont cru en nous et qui continuent à croire en nous; à nous soutenir davantage afin que du 24 au 27 avril 2014, la huitième édition d'Émergences festival de théâtre à Niamey soit l'arène conviviale d'où la parole nourrissante des artistes insuffle des forces de vie et de progrès à la communauté des hommes.  
Le dossier de cette huitième édition, veut surtout convaincre les partenaires qu’Emergences à toute sa raison d’être. Et qu’il est important de le soutenir pour le sortir de sa précarité.

Présentation générale du festival

Depuis avril 2007, la compagnie Arène Théâtre produit Émergences – festival de théâtre à Niamey. Cet événement annuel est une initiative d'artistes confrontés à l'urgence de se prendre en mains et convaincus de la pertinence de l'action théâtrale comme un puissant moyen de créer du lien social.
Le contexte
Au Niger, les arts du spectacle vivant ont connu un essor remarquable au cours de la dernière décennie. Musique, danse, conte et théâtre ont vu émerger des individualités et des structures résolument engagées dans l'exercice professionnel de leur art, de mieux en mieux organisées, de plus en plus ouvertes sur le monde, et qui proposent des réalisations de grande exigence. Ce mouvement ne fait que s'amorcer. Il n'a ni la maîtrise de ses moyens ni les moyens de ses ambitions. Il est entravé par maintes contraintes et carences. Le théâtre moderne nigérien est animé par une vingtaine de troupes et compagnies ou en voie de l'être. Dans leur grande majorité, ces structures sont réduites à une existence sporadique : l'organisation est embryonnaire, la production rare, la diffusion faible et aléatoire. Dans ces conditions, les créateurs et les compagnies ne peuvent espérer vivre, créer et percevoir les justes rétributions matérielles et morales de leur travail. L'action théâtrale ne peut ni s'inscrire dans la continuité d'un projet artistique cohérent et enraciné, ni avoir la résonance sociale qu'elle est en droit de revendiquer. Dans la plupart des pays d'Afrique, les constats sont les mêmes. Les défis aussi.
Les enjeux
La naissance d'Émergences festival de théâtre à Niamey participe à la réflexion et aux actions qui sont en cours au sein de la communauté du théâtre professionnel africain pour structurer, en Afrique, des réseaux de diffusion de spectacles de théâtre créés sur place. L'enjeu, c'est d'exister en tant que créateurs au sein de nos sociétés : offrir nos œuvres à la sanction du public de chez nous, inventer les conditions saines et durables d'une production culturelle qui parlent à nos sociétés et qui y apportent des forces de vie et de progrès. C'est un énorme défi. Qui n'est pas que d'ordre artistique. Il est politique. Il interpelle d'abord et surtout les artistes eux mêmes. Il leur enseigne la solidarité au-delà des frontières, et les incite à mutualiser leurs énergies pour constituer de véritables forces de propositions dans la cité. C'est un défi qui interpelle aussi et très fortement les institutions publiques, nationales et internationales. Il est encourageant de constater qu'elles reconnaissent les liens essentiels entre la culture, le développement et la démocratie ; et qu'elles envisagent l'action indépendante des créateurs comme la condition d'une production culturelle vivante et vivifiante. Au Niger, une loi d'orientation de la politique nationale de la culture a été adoptée en 2010. On en attend les applications notamment en ce qui concerne la reconnaissance du statut de l'artiste professionnel, la réglementation du secteur des industries culturelles, ainsi que la définition des formes et des modalités du soutien de l'État et de ses démembrements aux initiatives culturelles.
Les objectifs
En initiant le festival Émergences, la compagnie Arène Théâtre se propose de contribuer à la promotion de la création théâtrale africaine, à l'émergence d'un environnement professionnel de production théâtrale au Niger et au développement social et culturel. Ces objectifs sont poursuivis à travers la mise en œuvre des actions suivantes : La diffusion de la création professionnelle dans les espaces culturels de proximité ; La formation continue des praticiens aux métiers du spectacle; La mobilisation des professionnels autour de débats et d’actions d’intérêt commun; L'animation d'échanges avec les professionnels de la scène africaine et francophone; La promotion du développement d'un partenariat diversifié autour de projets d'intérêt culturel; L'implication des pouvoirs publics et des collectivités locales.
Le programme générique
Émergences organise des représentations théâtrales, des rencontres et débats autour de questions intéressant les métiers de la scène, des ateliers et stages de formation continue réservés aux professionnels du spectacle, des ateliers d'initiation artistique en milieu scolaire et associatif, ainsi que des animations diverses. Ce programme générique est actualisé et précisé pour chaque édition. Le programme est conçu et mis en œuvre comme un ensemble de composantes complémentaires mais indépendantes. Aucune n'est assez critique pour que son absence compromette ni les objectifs, ni la cohérence de l'événement. Ce principe d'autonomie relative s'est imposée comme une des réponses les plus efficaces à l'incertitude du financement des activités.
La mise en œuvre
Un comité d'organisation assure la préparation et la mise en œuvre des activités du festival sous la responsabilité du directeur artistique de la compagnie Arène Théâtre.

Partenariat
Le festival n'a pas encore réussi à mobiliser autour de son projet un partenariat financier conséquent. Jusqu’ici, l’évènement s’est tenu grâce à des financements octroyés par l'ambassade de France au Niger, le Centre Culturel Franco-nigérien Jean Rouch de Niamey et le ministère en charge de la culture.
Le festival est organisé sous le parrainage du ministère en charge de la culture. Cet engagement n'a jamais été matérialisé par un document officiel. En outre, l'appui financier octroyé par le ministère en charge de la culture est faible, intermittent et surtout de perception difficile. Dans sa forme actuelle, il ne favorise pas une gestion professionnelle de l'événement.
Émergences bénéficie d'une très bonne couverture dans les médias locaux. Par contre, le festival n'a pas encore établi un véritable partenariat avec les organes de presse eux mêmes.

Le projet de la huitième édition
Construire les bases de la pérennité
Les objectifs
Émergences – festival de théâtre à Niamey, entend assumer un rôle mobilisateur au sein de la communauté des gens du théâtre au Niger, et constituer un rendez-vous convivial au service de la création théâtrale.
La huitième édition d'Émergences, festival de théâtre à Niamey, du 24 au 27 avril 2014, visera essentiellement à renforcer les conditions pour mettre en place un solide réseau de partenaires artistiques et institutionnels autour des activités et des objectifs fondamentaux du festival.
Emergences, est un moment de formation en continu. Cette huitième édition ne fait pas exception. Un ensemble de stage et d’ateliers a été élaboré pour apporter des outils complémentaires aux praticiens et intervenants dans le domaine artistique et culturel.
Auprès des institutions publiques, nationales et locales, le festival s'efforcera d'obtenir une implication plus affirmée et plus durable. Ce soutien constitue en soi une ressource. Il ouvre l'accès à d'autres sources de financement. C'est une démarche à inventer.

Les activités
Le théâtre est une force de vie indéniable
La huitième édition d'Émergences – festival de théâtre à Niamey, poursuivra les objectifs que le festival s’est fixé il y a huit ans. Emmener du théâtre professionnel dans les centres des jeunes de Niamey et dans les lieux de proximité. Afin qu’il soit accessible à tous. Créer un cadre de formation pour les professionnels des arts de la scène.
Spectacles
Une dizaine de compagnies professionnelles du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'ivoire, du Mali, du Togo, du Tchad et du Niger seront proposés aux différents publics de Niamey. Les représentations auront lieu au Centre culturel franco-nigérien Jean Rouch, au Centre des jeunes de Karadjé, au Centre des jeunes de Talladjé, à l’Espace Frantz Fanon, au Complexe Universitaire Alio Nahantchi, à la place AB de la cité universitaire de Niamey et à la prison civile de Niamey.

Stages et formations


1.     Atelier de formation en direction artistique et organisation d’évènements culturels

Un festival est une réunion de personnes qui appartiennent à une aire culturelle déterminée ou qui pratiquent la même discipline. Tout festival manifeste l'existence d'une communauté et la donne à voir. Peu importe la nature et la dimension de celle-ci.
Un festival se veut un événement, la manifestation éclatante de l'excellence, de la réussite ou de la représentativité des praticiens et des réalisations qui sont réunis et exhibés à l'occasion. Un festival est une rencontre périodique. Un festival est un temps fort, une concentration d'activités et de personnes qui permettent de donner à voir quelque chose qui a du sens. Tout festival porte un projet, exprime une intention, manifeste une volonté d'agir sur la réalité. Ce qui suppose qu'il y a quelqu'un derrière.
La compagnie Arène Théâtre a initié le festival Emergences, il y a 7 ans en avril 2007 sous l’impulsion d’Alfred Dogbé. En initiant le festival Emergences, la compagnie Arène Théâtre se propose de contribuer à la promotion de la création théâtrale africaine, à l'émergence d'un environnement professionnel de production théâtrale au Niger et au développement social et culturel des Communes de Niamey ; notamment par la diffusion de la création théâtrale professionnelle dans les espaces culturels de proximité. En initiant Emergences, la compagnie Arène théâtre vise à faire de chaque édition une plate forme de diffusion de spectacles de qualité dans des lieux de proximité. Il s’agit des centres des jeunes de Niamey ou Samaria, la prison civile et certains lieux scolaires: Place AB de l’université Abdou Moumouni de Niamey. Il s’agit de sortir le théâtre professionnel des salles conventionnelles. Emergences - festival de théâtre à Niamey est né du refus d'un art exilé au sein de sa propre société. Niamey.
Ce concept fondateur d’Emergences est le trait d’union entre le festival Rendez-vous chez à Ouagadougou (Burkina Faso), sous la direction de Boniface Kakanbéga. Ce dernier est le principal animateur de l’atelier de formation. Le choix est loin d’être fortuit. Hormis ses compétences en matière d’organisation d’avènements, Le festival Rendez vous chez nous, a accueilli la Compagnie Arène Théâtre en 2011 et son directeur artistique en 2010. C’étaient les bases d’une collaboration artistique et pédagogique pérenne. En effet Oumarou Aboubacari Bétodji, en tant que directeur du festival Emergences -suite au décès prématuré de son initiateur Alfred Dogbé- participera à l’organisation du festival Rendez vous chez nous à Ouagadougou du 7 au 16 février 2014 dans la coordination effective du festival. Cela lui permettra de comprendre l’articulation effective de l’évènement, la délégation des tâches, le travail de médiation culturelle et d’activités hors les murs et d’appréhender la coordination d’un festival de grande envergure. Ce sera également une opportunité pour lui, de valoriser son festival et de rencontrer de nombreux opérateurs culturels internationaux, venus participer ou assister au festival.
         La formation en direction artistique et organisation d’évènements culturels vise à doter les directeurs d’évènements nigériens d’outils assez enrichis pour renforcer leurs capacités en matière d’organisation d’évènements culturels. L’ensemble de la formation sera axée sur l’AVANT-LE PENDANT et L’APRES festival. La formation sera théorique et pratique car elle aboutira sur le festival Emergences. Elle sera donnée à l’intention de six directeurs d’évènements culturels dont trois viendront des autres régions du Niger. Ce n’est pas la volonté d’élargir la formation à un plus grand nombre qui manque. Non. Mais pour une durée de six jours il est important que le nombre soit restreint pour un meilleur rendement.
La formation sera donnée par Boniface Kakanbéga et Moustapha Sawadogo du 22 au 27 avril 2014 à Niamey.

 2.Stage de scénographie, du 03 au 23 avril 2014 à Niamey
Au Niger la scénographie des espaces choisis pour les festivals (Village du festival, les rues qui mènent au village du festival) manquent souvent d’une vraie conception scénographique. Or ce sont des aspects qui contribuent beaucoup à la création identitaire d’un évènement. C’est un moyen aussi d’implanter fortement l’évènement dans la vie des populations locales en les impliquant dans la réalisation du chantier. En effet  beaucoup de jeunes au Niger et surtout dans les quartiers populaires comme Karadjé qui abrite le VILLAGE DU FESTIVAL Emergences, exercent des petits métiers pour vivre. A savoir de la plomberie, de la menuiserie, de la soudure ou autres métiers de ce genre. L’objectif de ce chantier c’est d’impliquer ces jeunes du quartier en demandant aux stagiaires du chantier scénographique de les faire travailler dans la réalisation de leurs œuvres.
Ce stage vise aussi à doter les compagnies de théâtre de scénographes capables de concevoir et de réaliser une scénographie de spectacle lors des créations théâtrales. Pour cela les stagiaires parrainés par une compagnie de théâtre sont prioritaires dans le choix des stagiaires.
La formation sera dirigée par Alioum Moussa scénographe et peintre camerounais et Siriman Dembélé, scénographe malien. Cette formation est ouverte à une douzaine  de participants des deux sexes.

L’organisateur
La compagnie Arène Théâtre est un groupement d'intérêt économique à but non lucratif qui intervient dans les domaines de la création théâtrale et de la production audiovisuelle. Née à Niamey en mai 2001, sous la forme d’une association culturelle, elle s’est transformée en un groupement de travailleurs du spectacle et de l’audiovisuel à partir de décembre 2005. En juillet 2009, elle a élargi sa base sociale avec la constitution d’un comité de soutien. Cette évolution manifeste la volonté de ses membres de s’organiser au sein d’une structure plus apte à soutenir le développement de leurs activités professionnelles dans l’environnement de la production culturelle au Niger. L'ambition de la compagnie est de déployer une activité diversifiée et dynamique pour fournir à ses membres du travail régulier, des revenus équitables, de la protection sociale, de la formation et de la promotion professionnelle. L’action d’Arène Théâtre repose sur la conviction de la dignité de l’art comme force de vie. Elle postule la pertinence de la création artistique et de l’action culturelle comme facteur d’épanouissement des individus et de progrès social.